Rupture de l'essai : elle doit être explicite !

Brèves - Publié le 14 sept. 2020 - Rupture

Image

D'une part, si chacune des parties peut discrétionnairement et, sauf dispositions particulières, sans forme, mettre fin aux relations contractuelles pendant la période d'essai, la rupture doit être explicite et, d'autre part, la rupture du contrat de travail se situe à la date à laquelle son auteur manifeste la volonté d'y mettre fin.

En l'espèce, il est jugé que le simple fait que la salariée ne se soit plus présentée à son travail à partir d'une certaine date ne permet pas de caractériser que l'employeur avait, de manière explicite, manifesté sa volonté de mettre fin à la période d'essai avant la date de son expiration.

[Cass. soc., 24 juin 2020, n° 17-28.067]