Un salarié peut bénéficier d'avantages d'un accord collectif conclu après la rupture de son contrat!

Brèves - Publié le 15 janv. 2021 - Statut collectif

Image

Dès lors qu’il résulte, d’une part, du code du travail qu’une convention ou un accord collectif peut prévoir l’octroi d’avantages salariaux pour une période antérieure à son entrée en vigueur et, d’autre part, du code civil qu’une convention ou un accord collectif, même dérogatoire, ne peut priver un salarié des droits qu’il tient du principe d’égalité de traitement pour une période antérieure à l’entrée en vigueur de l’accord, la seule circonstance que le contrat de travail d’un salarié ait été rompu avant la date de signature de l’accord collectif ne saurait justifier que ce salarié ne bénéficie pas des avantages salariaux institués par celui-ci, de façon rétroactive, pour la période antérieure à la cessation du contrat de travail.

Cass. soc., 13 janvier 2021, n°19-20.736 FS-P+R+I 

Lire la note explicative sur le site de la Cour de cassation