Formation : 6 mois de plus pour inscrire les heures de DIF sur le CPF

Brèves - Publié le 25 janv. 2021 - Emploi

Image

Communiqué du Ministère du travail 

Le compte personnel de formation (CPF) s’est substitué au droit individuel à la formation (DIF) le 1er janvier 2015. Pas perte des droits de formation acquis via le DIF ! Le transfert de ces derniers sur le CPF est possible. Initialement jusqu’au 31 décembre 2020, l’échéance est repoussée au 30 juin 2021.

Dans le cadre du Plan "France Relance", le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion s’est donné comme priorité de développer la formation professionnelle. L’objectif ? Orienter les jeunes mais aussi les salariés vers les métiers d’avenir. Avec des mesures du Plan 1 jeune, 1 solution ou Transitions collectives, l’État se donne les moyens de ses ambitions.

Aussi et pour s’adapter aux urgences créées par la crise sanitaire, le transfert du reliquat des heures du droit individuel de formation (DIF) sur le compte personnel de formation (CPF) est rallongé jusqu’au 30 juin 2021. Les salariés n’ayant jamais utilisé leur DIF ont pu cumuler jusqu’à 1 800 euros !

À noter : les employeurs ont la possibilité d’abonder de manière très simple les CPF de ses salariés. L’intérêt ? Leur proposer des formations permettant le développement de leurs compétences au sein de l’entreprise.

Un levier essentiel d’essentiel d’accès ou de maintien dans l’emploi.

Le compte professionnel de formation (CPF), lancé en novembre 2019, permet à toute personne active d’acquérir des droits à la formation mobilisable tout au long de sa vie. En direct de l’application ou du site internet, les salariés peuvent consulter leurs droits, rechercher une formation ou la payer directement.