Demande de rappel de salaire fondée sur une contestation de la classification professionnelle

Brèves - Publié le 15 juil. 2021 - Contentieux

Image

La demande de rappel de salaire fondée sur une contestation de la classification professionnelle est soumise à la prescription triennale

Toute action portant sur l’exécution du contrat de travail se prescrit par deux ans à compter du jour où celui qui l’exerce a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant d’exercer son droit. Selon le second, l’action en paiement ou en répétition du salaire se prescrit par trois ans à compter du jour où celui qui l’exerce a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant de l’exercer. La demande peut porter sur les sommes dues au titre des trois dernières années à compter de ce jour ou, lorsque le contrat de travail est rompu, sur les sommes dues au titre des trois années précédant la rupture du contrat.

La durée de la prescription étant déterminée par la nature de la créance invoquée, la demande de rappel de salaire fondée sur une contestation de la classification professionnelle est soumise à la prescription triennale.

Cass. soc., 30 juin 2021, n° 19-10.161 FS-B