Un non gréviste protégé contre le licenciement comme le gréviste ?

Brèves - Publié le 10 août 2018 - Grève, Rupture

Image

La nullité du licenciement d'un salarié n'est pas limitée au cas où le licenciement est prononcé pour avoir participé à une grève mais s'étend à tout licenciement prononcé à raison d'un fait commis au cours de la grève et qui ne peut être qualifié de faute lourde. En l’espèce, la lettre de licenciement reprochait aux salariés de déstabiliser leurs collègues en leur demandant de se mettre en grève et en leur tenant des propos déplacés vis-à-vis de la hiérarchie, ce dont il résultait que les faits étaient commis à l'occasion de l'exercice d'un droit de grève : le licenciement était nul.

[Cass. soc., 5 juillet 2018, n°16-21.563]