Nullité du licenciement : le salarié bénéficie du droit à réintégration même s'il travaille ailleurs

Brèves - Publié le 19 févr. 2021 - Contentieux, Rupture

Image

Le fait pour le salarié dont le licenciement est jugé comme étant nul d’être entré au service d’un autre employeur n’est pas de nature à le priver de son droit à réintégration, et ne justifie pas le fait que la réintégration soit matériellement impossible.

Cass. soc., 10 février 2021, n° 19-20.397 F-P